Johanngeorgenstadt, l'usine où Louis Legendre à passé ses 14 derniers mois

Lors de notre séjour de mai 2012, nous (sa famille) avons pu visiter l'usine où Louis Legendre a travaillé 12h00 par jour.

Ils étaient 1000, et torunaient toutes les 12h00. 500 dormaient et tentaient de récupérer quelques forces, pendant que 500 travaillaient à assembler et riveter des tôles déstinées à faires les ailes des Messerschmitt. Dans un vacarme assourdissant, mal nourri, battu, il a survécu ainsi 14 mois.

 

 

 

Les deux premiers niveaux étaient des ateliers de tavail, le dernier servait de "dortoir"

 

 

Premier Niveau

 

Un escalier qu'il a du monter et descendre exténué.

 

Deuxième Niveau

 

 

 

 

 

 

 

Les Barres de métal qui sortent du mur sont tout ce qui reste des "couches" établies sur deux niveaux, où les prisonniers tentaient de dormir un peu.

 

La vue que Louis Legendre avait de sa couche et qu'il décrit dans une lettre qu'il a réussi à faire parvenir à sa femme.

 

Il dormait au fond près de la dernière fenêtre